Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
logo-vector-alain-afflelou Retour

Alain Afflelou

Date de création : 1972

Activités : Opticien

Effectif : 1400

Histoire

En 1972, Alain Afflelou, 24 ans, ouvre une petite boutique d’opticien au Bouscat, une commune limitrophe de Bordeaux. Située sur les boulevards au niveau de la barrière du Médoc, la boutique existe encore. Six ans plus tard, à peine trentenaire, Alain Afflelou s’affirme comme un entrepreneur ambitieux et propose une innovante stratégie : « la moitié de votre monture à l’œil ». La légende Alain Afflelou est née. Dès 1978, il place sa marque en tant que franchise.

Les années 1990 illustrent le côté novateur d’Alain Afflelou. Le fameux concept « Tchin-Tchin d’Afflelou, une deuxième paire de lunettes pour un franc de plus » (devenu par la suite « un euro de plus », lancé en 1999, investie les médias grâce à une stratégie publicitaire agressive. Fort de sa réussite, Alain Afflelou investit dans le club de football des Girondins de Bordeaux qu’il mène en finale de Coupe d’Europe en 1996 avec Zinedine Zidane comme vedette de l’équipe. Il se désengage finalement du foot afin de recentrer ses activités et le groupe est introduit en Bourse en 2002.

Dix ans plus tard, le fonds d’investissement britannique Lion Capital LLV prend le contrôle du groupe, Alain Afflelou conservant 14 % des parts. Entretemps, le groupe a quitté la Bourse et a investi dans le marché des appareils auditifs. En 2016, le groupe Alain Afflelou arrive en Asie : d’abord en Chine puis en Thaïlande et au Vietnam. Le marché asiatique devient un objectif prioritaire avec l’ambition d’atteindre les 300 magasins sur ce continent au début des années 2020. Fin 2018, le groupe s’installe au Koweït et en Colombie, élargissant encore plus sa présence à l’international.

Fin 2018, le P-DG Didier Pascual affirme qu’un retour en Bourse serait possible mais qu’il ne constitue pas pour l’heure une priorité pour le groupe.

Description

Le groupe Alain Afflelou s’est développé autour de son réseau de franchisé depuis maintenant plus de quarante ans. Forte de la pensée novatrice de son créateur qui a osé casser des codes et adopter des stratégies agressives pour s’imposer, la marque devient rapidement une référence.

Elle s’appuie sur une centrale d’achats forte, une communication d’abord omniprésente et des stratégies novatrices comme la seconde paire offerte pour un euro de plus.

L’objectif annoncé de la marque aujourd’hui est de tendre vers une digitalisation plus importante, impulsée par son P-DG qui souhaite aussi répondre à la concurrence des opticiens en ligne.

La future croissance du groupe Alain Afflelou devrait reposer sur l’auditif, selon Didier Pascual, en raison de la stabilité du marché de l’optique. L’audio représentant en 2019 à peine 5 % des ventes du groupe, le but est d’au moins doubler ce chiffre dans le futur.